Destination La Réunion: les recettes

Publié le par ClepM

Voici les recettes des bonbons piments et du cari d'espadon avec un rougail de mangue verte de l'atelier culinaire Destination  "La Réunion" .

Les pois du Cap utilisés pour réaliser les bonbons piments s'achètent secs, il  faut  les mettre à tremper au moins 12h avant de les utiliser.

L'espadon est le poisson qui se rapproche le plus du Capitaine cuisiné en cari à la Réunion. On pourra utiliser du thon par défaut mais le résultat sera plus sec.

A la Réunion, le rougail est un accompagnement froid que l'on sert avec les caris, les grillades de viande ou de poisson et certains plats en sauce. On le prépare en hachant en petits dés le légume ou fruit et en le mélangeant à une préparation pilée (de l'oignon, de l'ail, du gingembre ou du piment), du sel et de l'huile.

Bonbons piments

Ingrédients pour environ 30 bonbons piments

300 g de pois du Cap secs

1 botte d’oignons verts nouveaux

1 petit bouquet de coriandre

Piments verts selon votre goût

20 g de gingembre

1 cuillère à café de curcuma

1/2 cuillère à café de cumin

1 cuillère à café de sel

 

Faire tremper la veille (au moins 12h avant)  les pois du Cap dans une grande quantité d’eau froide. Les peler en pressant le grain entre le pouce et l’index. Les égoutter et les passer au mixer. On doit obtenir une pâte fine.

Piler les piments avec le gingembre et le sel. Hacher finement les oignons ainsi que la coriandre. Ajouter le tout à la pâte avec les épices. Bien mélanger.

Former des boulettes d’environ 3cm de diamètre, les aplatir en creusant un trou au centre de la galette avec un bâton ou le petit doigt. Chauffer l’huile dans une poêle et faire cuire les galettes à feu moyen. Laisser cuire et dorer de chaque côté.

Cari d’espadon et rougail de mangues vertes

Ingrédients pour 4 personnes

600 à 800 g de longe d’espadon

4 tomates bien mûres

4 oignons

4 à 6 gousses d’ail

Piments verts selon votre goût

30 g de gingembre

1 citron vert

1 cuillère à café de curcuma

Thym frais

Quelques brins de coriandre fraîche

Quelques tiges d’oignons verts nouveaux

Sel

 

Pour le rougail

1 mangue verte (pas mûre)

2 ou 3 piments verts

Oignon vert nouveau

1 cuillère à soupe d’huile

Sel

 

Commencer par préparer le poisson : ôter la peau et découper la longe en petits carrés et les arroser de jus de citron.

Préparer les épices pour le cari : hacher finement les oignons et les tomates (en hiver lorsque les tomates ne sont pas très goûteuses, on peut remplacer 2 tomates par une demi-boite de tomates concassées). Piler ensemble l’ail et le gingembre et à part les piments verts et le sel.

Dans une marmite, commencer par faire roussir les oignons jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides, ajouter une branche de thym, l’ail et le gingembre pilés.

Ajouter les tomates en mélangeant bien le tout, couvrir et laisser mijoter à petit feu jusqu’à ce que les tomates soient cuites. Saupoudrer de curcuma et ajouter les piments écrasés.

Incorporer les cubes de poisson, bien mélanger en remuant la marmite à l’aide des anses pour éviter que le poisson ne s’émiette. Couvrir et laisser cuire 10 à 15 minutes à feu doux jusqu’à ébullition.

Déposer dans un plat de service et parsemer d’oignons vert nouveaux et de coriandre ciselés.

Le cari se sert avec du riz blanc accompagné d’un rougail de mangue verte.

 

Préparation du rougail : Pelez la mangue et la battre à la main avec un couteau (taper sur toute la surface avec le couteau pour la couper en morceaux très très fins). Mettre à macérer les morceaux de mangue dans de l’eau légèrement salée pendant 10 à 15 minutes puis essorer les dans un chiffon pour bien les assécher.

Piler les piments et le sel. Emincer finement l’oignon et mélanger le tout avec la mangue. Pour finir ajouter l’huile.

Publié dans recettes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article